Les origines 

Une histoire commune, mais apparemment mythologique provenant du site de la "Soap and Detergent Association", indique que les Romains faisaient des sacrifices d'animaux sur le "Mont Sapo".
Et lorsqu'il pleuvait sur le mont Sapo, la cendre de bois (qui est caustique) se mélangeait avec les graisses animales restantes et produisaient un mélange de savon . Ainsi les femmes qui lavaient leur linge dans cette eau moussante constatèrent qu'il devenait propre plus vite et avec moins d'effort. 
Elles s'empressèrent évidemment de récupérer des morceaux de ce produit miracle. 
Le quartier de la ville où peinaient ces lavandières s'appelait "sapo"! Le mot apparaît pour la première fois chez Pline l'Ancien. 

La savonnerie d'Anaïs ©Anna Del (77).jpg
La savonnerie d'Anaïs ©Anna Del (26).jpg
La savonnerie d'Anaïs ©Anna Del (86).jpg
La savonnerie d'Anaïs ©Anna Del (28).jpg
La savonnerie d'Anaïs ©Anna Del (32).jpg
La savonnerie d'Anaïs ©Anna Del (49).jpg

La saponification à froid c'est quoi?

La méthode des temps anciens

Le savon est le produit d’une réaction chimique entre une matière grasse (huile végétale, beurre végétal, matière grasse animale…) et une base forte (soude ou potasse). Cette réaction chimique se nomme saponification .

Les huiles et beurres sont en majorité constitués de triglycérides d’acides gras. Durant l’ajout de soude, ceux-ci sont transformés en savon et en glycérine.

Cette méthode impose de travailler la pâte de savon en petites quantités, car si la pâte à savon fige très vite, le processus de saponification est une réaction assez lente à température ambiante : La savonnerie industrielle, qui a besoin d'une grande quantité de production, fait chauffer sa pâte à savon afin de la travailler plus facilement en accélérant le processus. Dès l'instant où la pâte est chauffée, toutes les propriétés des huiles et beurres végétaux sont considérablement altérés. Par ailleurs, les industriels en retirent la glycérine pour la destiner à d'autres utilisations (cosmétiques, etc). Cela est très dommageable à la qualité du savon, qui perdra douceur et propriétés hydratantes.

Le savon à froid est donc doux et riche en actifs: les huiles et les beurres végétaux, en plus des triglycérides d'acides gras, possèdent des fractions insaponifiables, c'est-à-dire qui ne réagiront pas avec la soude et ne se transformeront pas (citons l'exemple des phytostérols, des tocophérols (vitamine E), des caroténoïdes (vitamine A), des terpènes, du squalène, du squalane, des alcools gras.) Toutes ces substances possèdent des propriétés très intéressantes pour la peau: effet antioxydant, nourrissant, émollient, adoucissant, protecteur… Le savon à froid lui, contiendra naturellement la portion insaponifiable des huiles et beurres utilisés, ce qui lui donnera des propriétés uniques.

Il peut être également « surgras »: La saponification s'arrête alors que toute la soude est transformée et qu'il reste de l’huile non saponifiée dans le savon final. Ce "surgraissage" apporte encore plus de douceur et des propriétés adoucissantes au savon.

Une fois figé, le savon doit rester en cure de séchage durant 4 semaines minimum, afin de laisser la saponification opérer correctement.

Les fabricants de savons à froid ont le plus souvent à cœur d’utiliser les matières premières naturelles et biologiques : huiles végétales, beurres végétaux, argiles, huiles essentielles.

 L'énergie électrique pour les fabriquer est infime, voire nul, puisque cette fabrication ne nécessite pas de chauffe et ne contient pas de conservateurs.  

Un savon à froid est donc parfait pour prendre soin de votre peau et de votre environnement car il est totalement biodégradable !

Comment s'y retrouver pour choisir un savon dans le commerce?

Beaucoup de sociétés utilisent de nos jours le nom de "Savonnerie" ou bien de "Maître savonnier" pour les plus cérémonieux, alors qu'ils ne sont en réalité que des "conditionneurs" de savons : la base savon, provenant essentiellement d'Asie du sud -est , qu'ils se procurent sous forme de bondillons ( contenant détergents, conservateurs, agents pétro-chimiques, huile de palme, ...), est fondue, agrémentée de parfums et couleurs de synthèse, puis moulée. 

Un vrai savonnier, transforme les huiles en savons. 

N'hésitez pas à poser cette question pour vous renseigner sur la nature du produit :

" Transformez vous vos huiles en savons?" 

Si on vous précise que le savon est fabriqué par saponification à froid alors vous avez fait le bon choix! 

La savonnerie d'Anaïs ©Anna Del (56).jpg